Compte rendu de la réunion publique de Woustviller du 03/07/09

Publié le

 

COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE DE WOUSTVILLER LE 03/07/09

réalisé par Anne Tonoli Hambach le 04/07/09

 

Environ 700 personnes réunies dans le gymnase prêté gracieusement au dernier moment par Mme le Maire.


1) Intervention de Mr Kuffler

Prochaines dates :

- mardi 7/7 Siltzheim 20h30 réunion d’information salle communale près du stade.

- mercredi 8/7 Blies Guersviller 20h (pas de salle – Objectif bloquer la route pour montrer à Mr

Roth notre mécontentement)

- jeudi 9/7 Manifestation à Sarreguemines 17h rue de la Gare (avec une vingtaine de médecins

en blouse blanche), VENEZ NOMBREUX !

La mairie de Woustviller ne faisant pas partie du périmètre de 3km autour de la centrale, elle ne dispose pas des 4 classeurs de Direct Energie (donc toutes les communes de la CASC n’ont pas eu les classeurs)

En mairie de Sarreguemines les 4 classeurs ne sont pas consultables (soit chez Mr Steiner Adjoint au maire ou à l’urbanisme)…

Concernant le rendez-vous du 25 juin dernier au matin de Mr Kuffler avec Direct Energie, comme Mr Kuffler n’a pas accepté de petit déjeuner avec les personnes de Direct Energie, la réponse de Direct Energie a été « alors nous n’avons plus rien à nous dire »…

La centrale fonctionnera 8000 heures/an (4500h en continu et 3500 en discontinu).

Les communes concernées par l’enquête publique ont 2 semaines après la clôture de l’enquête publique pour délibérer pour ou contre le projet (il faut savoir qu’en cette période de vacances, certaines communes ne font pas de conseil municipal). Si la commune ne délibère pas, cela signifie qu’elle est pour le projet.

2) Intervention de M. Damien Marcel conseiller municipal de Woustviller et ingénieur en procédés

thermiques

Il remercie d’abord la présence de nombreux conseillers municipaux de Woustviller. Il a lui-même découvert le tract dans sa boîte aux lettres et est allé à la réunion d’information d’Herbitzheim. Il a étudié les 4 classeurs

(1600 pages).

· la taille de la centrale est choquante : 892 MW (2x446) c’est 68% d’une tranche de Cattenom

· 6720 GigaWh/an de production d’électricité. Cela équivaut à l’alimentation électrique de 600.000

clients (pour info la CASC représente 52.000 habitants), soit la taille d’une ville d’environ

1.200.000 habitants.

· Concernant l’alimentation en gaz, ce que va consommer annuellement la centrale représente si on

prend la consommation moyenne de gaz pour le chauffage individuel (source EDF-GDF)

l’équivalent de 960.000 logements chauffés au gaz, soit l’équivalent d’une ville de 3.000.000

d’habitants.

· 1ère motivation de Direct Energie : l’amélioration des performances de production d’énergie. La

centrale à cycle combiné Gaz est présentée par Direct Energie comme un système à haute

performance énergétique (on parle de rendement net de 57% dans le rapport), mais en fait le

rendement réel est de 47% sur PCI (pouvoir calorifique inférieur). GDF donne 1m³ de gaz = 11

kWh(PCS pouvoir calorifique supérieur). Si on se base sur le pouvoir calorifique inférieur, le

rendement n’est que de 42% : 1kWh électrique = 2,4 kWh de gaz. C’est donc une aberration énergétique car il y a de fortes pertes alors que Direct Energie parle de haute performance énergétique. En comparaison si on chauffe avec une chaudière gaz à condensation, on a 100% de rendement (donc plus du double de rendement).

Il existe d’autres techniques haute performance comme par exemple la cogénération : 1m³ de

gaz sert à chauffer (production thermique) et à produire de l’électricité avec un rendement de 90%

Pourquoi brûler du gaz ?

On peut aussi utiliser le biogaz (méthane issu des déchets ménagers) pour produire de l’électricité

de façon plus intelligente.

On peut également produire de la bioélectricité avec de la biomasse et cela ne produit aucun Co2.

On a aussi l’énergie éolienne et le photovoltaïque qui est une énergie d’avenir. Solarenergy créé à

Woustviller en février 2008 emploie 17 personnes, va passer à 25 en septembre et a 30 monteurs en

sous-traitance (donc 55 emplis grâce à une énergie renouvelable).

En Allemagne, grâce au photovoltaïque 600.000 emplois ont été créés.

Dans quelques années, grâce à la microcogénération on va tous devenir producteurs d’électricité

tout en se chauffant. Il y a également la pile à combustible.

Il y a donc des solutions énergétiques compatibles pour les pics de demande en électricité : la

cogénération en hiver et le photovoltaïque en été.

On peut donc faire autre chose que brûler du gaz pour produire du courant.

De plus les centrales à cycle combiné gaz c’est une technologie qui existe depuis plus de 20 ans.

On recherche plus la rentabilité maximum.

· Pollution

Derrière cette aberration énergétique se cachent pires : les polluants (qui sont proportionnels à la

qualité énergétique). Il y aura 2 cheminées de 56m de haut et de 7m de diamètre, desquelles

s’échapperont 2.800.000m³/h de fumées à 98°C et à une vitesse de 15m/seconde.

Et cela pendant 30 ans (jusqu’en 2043).

La combustion du gaz émet différentes substances ou polluants contrairement à l’idée reçue que le

gaz ne pollue pas :

- des NOx (monoxyde et dioxyde d’Azote) 1.920 tonnes/an. Le dioxyde d’azote affaiblit les

défenses de l’organisme. Les NOx mélangés à la vapeur d’eau forment de l’acide nitrique et

provoqueront des pluies acides ayant un impact non négligeable sur la faune et la flore (regardez

vous même sur internet les photos de forêts touchées par les pluies acides, c’est édifiant)

- du SO2 (dioxyde de soufre) qui additionné à la vapeur d’eau forme de l’anhydride sulfurique lui

aussi responsable des pluies acides : 384 tonnes/an.

- Du CO (monoxyde de carbone) : 3.264 tonnes/an provoque vertiges et anémies

- Du CO2 (dioxyde de carbone) 2.604.640 tonnes/an, soit 2 milliards 600 mille kg ! C’est aberrant

alors que le Grenelle de l’environnement nous fixe pour objectif en 2050 de diviser par 4 nos

émissions de CO2 (gaz à effet de serre responsable du réchauffement de la planète)

· Comparaison de rejets de NOx :

- une chaudière à condensation rejette 40mg/kWh de NOx

- un système de cogénération en rejette 50mg/kWh

- la centrale va en rejeter 290mg/kWh, soit 7 fois plus

· Direct Energie prévoit une hausse annuelle de 1.3% de la consommation d’énergie. Comment est-ce

possible alors que les ampoules à incandescence sont en cours de remplacement par les ampoules

basse consommation et que tous les produits électriques sont étiquetés en fonction de leur

consommation d’énergie (on achète généralement ceux qui consomment le moins) ? Peut être se

basent-ils sur la hausse de la consommation qui sera dûe aux voitures électriques ?

En conclusion HAMBREGIE est une aberration énergétique (on a beaucoup d’autres solutions pour produire de

l’énergie) et une aberration écologique (destruction de l’environnement et problèmes de santé publique).

3) Intervention de Mme Marie-Laure Meyer :

Membre de l'association ADPSE, simple citoyenne de Sarralbe qui s’intéresse à l’environnement, elle développe 3 points.

* le plan médical : au début le Dr Sadok était tout seul, mais ce n’est plus le cas. D’autres médecins le suivent.

Communiqué des Dr Becker, Florsch, Wissler et Schneller : « La pollution atmosphérique a un impact direct sur la mortalité même lorsque les valeurs limites de concentration des polluants sont respectées. Or la Lorraine (notamment Moselle et Meurthe et Moselle) a déjà un taux de mortalité supérieur à la moyenne nationale en raison certes du tabagisme, mais également des expositions professionnelles et industrielles.

Les polluants que sont le dioxyde de soufre (SO2), le dioxyde d’azote (NO2), l’ozone ou l’oxyde de carbone aggravent incontestablement les affections respiratoires préexistantes (asthme, bronchite chronique…) voire en provoquent, en cas d’exposition chronique ; les sujets fragilisés que sont les enfants et les personnes âgées sont particulièrement concernés.

Toutes ces substances sont présentes dans la fumée du tabac et ont un rôle irritant démontré sur les muqueuses respiratoires.

De plus le CO a un effet néfaste chez les insuffisants cardiaques. Enfin , les tours réfrigérantes sont bien

connues pour être responsables d’épidémies de légionellose. ».

Egalement communiqué du Professeur Daniel ANTHOINE, Professeur émérite de Pneumologie à

l'université Raymond POINCARÉ de NANCY ; ancien chef du Département des Maladies Respiratoires

au CHU de NANCY ; Conseiller scientifique de l'APPA de LORRAINE ( association pour la protection

de l'air ; association nationale agréée auprès des pouvoir publics ); ancien Président national de la

commission d 'études des maladies respiratoires d'origine professionnelle des Sociétés françaises de

Pneumologie et de Médecine du travail ; ancien Président du Collège des trois médecins du Nord-est

de la France, à voir sur le blog http://centralethermiquehambach.over-blog.fr/categorie-10987889.html qui confirme les dangers sur la santé des habitants de communes avoisinantes de la pollution générée dès la mise en service de cette centrale.

* la partie nature : Sur l’Europole 2, à proximité du projet est situé le marais de Hambach (59 hectares) classé ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique) et classé espace naturel sensible dans la région lorraine (classeur 1 page 30). Sur le blog, vous pourrez admirer de belles photos

(http://centralethermiquehambach.over-blog.fr/article-33269566.html). Mais tout cela va être détruit, en effet page 35 on trouve : « la plate-forme d’implantation ne sera plus un espace naturel quand elle sera investie par l’industriel ».Pourtant plusieurs espèces protégées sont recensées à proximité de la centrale comme l’orchis brûlé ou la grande sanguisorbe, fleur nourricière de l’azuré des paluds (le papillon protégé), ainsi que 4 animaux protégés (dont un crapaud sonneur, la couleuvre à collier et le muscardin), ainsi que d’autres espèces vulnérables ou en déclin. P37 on parle de l’actuelle ferme du Neuhoff qui est un îlot de verdure et P39 on nous parle de réduction des haies et vergers qui remettraient en cause toutes ces espèces (donc tout risque de disparaître).Il est à noter un courrier de la LPO (ligue de protection des oiseaux ) d’Alsace qui après étude du dossier constate que l’étude avifaunistique est succinte et incomplète. 12 espèces d’oiseaux ont été signalées alors que la LPO en relève 70 au minimum dans un rayon de 3km. Vu les enjeux avifaunistiques l’étude faunistique a été bâclée.

A noter d’autre part, que la ville de Sarreguemines est très impliquée dans l’environnement : elle développe par exemple le fauchage raisonnable des ronds-points (pour laisser butiner papillons et abeilles) et vient de recevoir son 7ème pavillon bleu, écolabel récompensant chaque année les communes et les ports de plaisance, qui mènent de façon permanente une politique de recherche et d'application durable en faveur d'un environnement de qualité. Ca fait réfléchir…

* l’association : l’A.D.P.S.E. (Association de Défense contre la Pollution de Sarreguemines et Environs) vient de se remettre sur pieds. La cotisation est de 10€ les personnes pourront adhérer à la fin de la réunion.

4) Intervention du Dr Sadok :

Il a fait 15 ans d’études pour devenir chirurgien. Il confirme qu’il y aura plus d’insuffisances respiratoires, plus d’enfants sensibles aux infections pulmonaires (tout comme les personnes âgées), plus d’asthme, plus de bronchites chroniques. Cet après-midi il avait rendez-vous avec un épidémiologiste et ils ont fait des recherches sur internet : les poussières inférieures à 10μg provoqueront bien des problèmes respiratoires pour les gens des

communes alentours. Une bonne partie du corps médical de Sarreguemines le suit et le soutient (une vingtaine de médecins signent pour s’opposer à ce projet, 2 autres médecins vont étudier le dossier et se prononceront ensuite).

L’OMS (organisation mondiale de la santé) dit bien que le dioxyde de soufre (SO2) mélangé à des poussières de taille inférieure à 10μg provoque la cancer du poumon.

Direct Energie n’a encore jamais construit de centrale de ce type. Le maire de Hambach, Mr Meyer a précisé lors de la réunion du 29/06 qu’il existait 7 centrales de ce type en Allemagne. Des recherches ont été menées et c’est exact, mais 1 seule a cette puissance là (800MW ) mais elle ne se trouve pas à proximité d’une crèche accueillant 80 bambins et est très loin de la population, pas comme Hambregie.

Avec cette pollution chronique, l’organisme va emmagasiner les polluants et cela provoquera des hausse de cancers.

D’après une étude en Alsace 60% des crèches et des maternelles sont contaminées par des substances toxiques, alors n’en rajoutons pas ! La région est déjà sinistrée, ça suffit !

En Arabie Saoudite (ou dans le coin) une centrale thermique au fioul a été construite avec des catalyseurs pour absorber les fumées toxiques. Cela existe donc, mais coûte très cher (il faudrait doubler voire tripler le budget et ces filtres sont à changer tous les 2 ou 3 ans).

Il appelle à un maximum de personnes lors de la manif de jeudi prochain à Sarreguemines : « ce serait bien qu’on soit 3 ou 4000 personnes, le corps médical est avec nous ».

5) Intervention de Guillaume qui a travaillé dans une centrale thermique :

Actuellement il dirige une entreprise à Woustviller d’équipement électrique pour l’industrie. A Carling Siemens fabrique la centrale de 440 MW et SNET l’exploite. La centrale, dont des photos ont été montrées (et qui n’est pas aussi belle que les photos présentées par Direct Energie) fait 300m de profondeur. Depuis 2007 EDF n’a plus le monopole de l’électricité. Chiffre d’affaires estimé : 48.400€/h soit 387 millions d’€/an.

6) Intervention de M. Uhring :

Pour lui les chiffres sont inquiétants, même s’il n’est « ni ingénieur, ni docteur, mais amuseur public »…

Il faut divulguer l’information au maximum autour de nous : « attention cette centrale est dangereuse », chacun doit en prendre conscience et ne doit pas sortir de cette réunion sans agir, c’est notre devoir pour nos enfants et petits-enfants.

Il faut également et rapidement écrire au commissaire enquêteur (Mairie de Hambach – Enquête Publique

HAMBREGIE – A l’attention de Mr MONLEZUN commissaire enquêteur – 2 rue de la Gare – 57910

HAMBACH) et poser un maximum de questions. On rappelle que l’enquête publique se termine le 10 juillet, soit dans une semaine…

7) Intervention de M. Jean-Luc Schmitt de Willerwald :

Originaire de Hambach et vivant depuis 30 ans à Willerwald, Mr Schmitt a créé l’association Ensemble pour l’avenir (http://www.ensemblepourlavenir.fr/). Depuis 2 ans ils luttent contre le projet d’Europole 2. Un élu a le droit de se tromper, mais pas quand il s’agit de la santé de milliers de personnes. Notre santé n’est pas à vendre.

L’attitude des élus de la CASC est inadmissible, inconsciente et inacceptable. « vous avez le devoir de vous rétracter , il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis». D’autre part, plus tard, Mr Roth pourra se retrancher derrière le fait qu’il n’était pas seul à décider (il mutualisera les risques…). Que fera t’on lorsqu’il n’y aura plus de gaz ? Va t’on transformer cette usine thermique en immense incinérateur de déchets ménagers ? Le projet est déjà sûrement dans les cartons…

Tous les jours nous devons être plus nombreux !

8) Intervention de M. Benoît Maurer de Wittring :

Originaire de Wittring mais habitant Millaud, il est venu (900km) pour voir exactement de quoi il en retournait.

Hambregie prélèvera 1100m³dans la Sarre. Il fait remarquer qu’en été le niveau d’étiage est de 1,93m³/

seconde, si on prend 2m³/ seconde, cela représente 16% du débit d’eau, c’est énorme. « En été au moulin de Dieding on pourra traverser la Sarre en savates ». De plus, il fait remarquer que la température de l’eau augmentera en aval du rejet d’environ 2°C ce qui sera une catastrophe pour l’écosystème. Il a vu le débat de la CASC sur TV Mosaïk et fait remarquer d’abord que la salle était bizarrement vide (il n’y avait que les journalistes de Mosaïk) et qu’on nous prend pour des imbéciles (en effet, dans le débat il est précisé que les classeurs ne sont pas à donner à la population car les gens ne comprendraient rien…) Il est outré par l’attitude méprisante de la CASC.

9) Intervention de quelques personnes le public :

Une personne retraitée de l’Education Nationale. Sa femme a envoyé un mail à la fondation Nicolas Hulot et ils viennent d’avoir une réponse.

Les données surprennent la Fondation par leur ampleur (« d’où tenez vous vos sources ? ») et ils demandent si cette centrale va remplacer une centrale déjà existante. Monsieur transmet le dossier à Mr Kuffler pour la réponse. Affaire à suivre…


Quelqu’un parle de la taxe sur la pollution qui va être mise en place (7 centimes d’€ sur le litre de carburant) : « vous n’avez pas le droit de polluer, mais Direct Energie, si ! C’est nous qui le paieront par notre argent et notre santé »

10) Intervention de Mme Nadine Mouzard :

Elle est conseillère municipale (dans l’opposition). Elle fait remarquer que dans le périmètre du projet, ce sont en majorité des propriétaires qui ont travaillé dur et ont de gros emprunts pour payer leurs maisons. Elle demande si une étude d’impact sur les pertes de la valeur de leurs biens immobiliers a été faite. Une personne s’en est chargée et lui répond. Sur un périmètre de 10 km à la ronde il y a environ 60 à 65.000 habitants. On a considéré 2,5 personnes par logement (une moyenne), une perte de 25% de la valeur des biens (qui voudrait encore acheter dans une région aussi polluée ? c’est comme à Carling !) et un prix moyen de 200.000€ par maison, cela représenterait donc une perte de 1 milliard 300 millions d’€. Rien que pour Hambach, avec une perte de 20% de la valeur, cela représenterait 40 millions d’€, en comparaison avec les 1.600.000€ de taxe foncière que touchera la commune, c’est énorme !

Autres remarques de la dame qui a fait cette étude d’impact sur les pertes immobilières : d’ici 2020 on devrait arriver à ¼ de la consommation d’énergie actuelle de nos maisons. Actuellement dans le neuf on est entre 150 et 200kW/m²/an, dans l’ancien à environ 300kW/m²/an et l’objectif 2020 est de 50kW/m²/an. L’objectif 2020 est de 20% d’énergie produite à partir d’énergie renouvelable, on en est loin ! Actuellement on est en excédent énergétique et il n’y a pas de processus de fermeture de centrales (exemple dans l’énergie atomique, Fessenheim qui est vieillissante va être reconduite). Elle fait remarquer qu’à Carling la centrale thermique au gaz remplacera l’actuelle centrale au charbon, donc eux vont y gagner car ils auront moins de pollution. Chez nous on va augmenter la pollution avec Hambregie.

11) Intervention de M. André Tousch :

Membre de l'association ADPSE. Certains élus de la CASC commencent à douter du projet (il paraîtrait même que Mme le Maire de Woustviller le dit…)

Il nous a lu son « appel du 3 juillet ».Il faut que les élus réagissent et prennent conscience !

Méditons encore quelques secondes sur le beau slogan actuel d’EDF : « l’énergie est notre avenir,

économisons-la !!!! »

12)
Intervention de M. Etienne Kneipp :
M
embre de l'association ADPSE. Il signale le blog et l'importance de transmettre les informations techniques et médicales à tout le monde. Il s'agit d' un blog par catégorie d'articles : à mettre dans vos signets  pour être informé
http://centralethermiquehambach.over-blog.fr
On peut s' inscrire à la newsletter pour être informé directement chez soi-même en y mettant son adresse mel.

L'autre blog doit continuer à servir à collecter les pétitions qui seront transmises à la Mairie de Hambach en copie papier pour suites à donner avant le 10 juillet 2009
http://www.iblogyou.fr/CENTRALEELECTRIQUEHAMBACH/49776-petition-contre-la-centrale-.htm

 

 

Anne Tonoli Hambach le 04/07/09

Publié dans Les résultats

Commenter cet article

Bindner Philippe 04/07/2009 23:41

Cette réunion a été très riche sur de nombreux points : technique, santé publique et environnement.J'habite Willerwald et je viens d'achever la construction de mon habitation.J'ai beaucoup apprécié la présentation de M. Damien Marcel qui a révélé que :-l'approche technique n'est pas optimisée.-les quantités de polluants rejetées dans l'atmosphère.Ces derniers engendrent des risques majeurs en terme de santé puplique et d'écologie de ce projet.Pour information,Direct Energie envisage de construire également une centrale équivalente à Verberie (Oise) mais se heurte à l'association "Picardie Nature" et aux Verts de l'Oise pour les mêmes raisons.Ci-joint le lien vers le site des Verts de l'Oise, qui fournit des informations pouvant être utile pour le collectif contre ce projet :http://www.lesvertsoise.eu/modules/news/article.php?storyid=30J'ai du mal à comprendre comment un dossier aussi sensible et aussi flou ait pu avoir un aval aussi rapide de la part d'élus, soit-disant, responsables du bien être des citoyens.NON A LA CENTRALE

ADPSE 05/07/2009 01:28


Un grand merci pour ces informations, il nous faut continuer inlassablement la lutte pour la vérité et la santé des personnes. Toutes les aides et les idées seront les bienvenues. Merci encore.