Résumé du rapport du Commissaire enquêteur. Le rapport attaqué par la CASC et le député maire....

Publié le par ADPSE

 

La CASC, le député maire critiquent les conclusions du Commissaire enquêteur : INADMISSIBLE! INTOLERABLE! INCOMPREHENSIBLE! INACCEPTABLE!


Le commissaire enquêteur est critiqué par la CASC et notre député maire! Où est le respect des choses publiques? Il s'agit ici de l'irrespect d'une démarche légale!

Il est normal que le commissaire enquêteur ait pris une décision pour Emile-Huchet à St Avold d'une part et une autre décision à Hambach d'autre part ;

Explication :

Les deux ne sont pas comparables !

  • A St Avold on remplace une centrale thermique au charbon polluante par une centrale thermique au gaz moins polluante...mais toujours polluante! Cela rentre dans le Grenelle.

  • A Hambach il y a actuellement un plancher pour vaches, c'est tout!!! avec la Centrale on polluera toute la région déjà bien polluée par Carling (à 15 kilomètres)? La Casc veut faire à Hambach un Carling bis...

  • Les personnes dans notre région sont déjà bien atteintes par la pollution existante (+ de 30% de maladies graves en plus. Veut-on augmenter le pourcentage de malades dans notre région?

    Quand nos politiques locaux comprendront_ils cela?iLLUSTRATION-2.jpg


Pas de pollution avant, énormément de pollution après...; c 'est pourtant facile à comprendre pour le commun des mortels!!!!


Quelques petites remarques pour la CASC à la suite des articles publiés dans la presse locale (Républicain Lorrain) cette semaine :

  • effectivement la C.A.S.C. a mal communiqué : pas de concertation avant l'enquête publique, comme le préconise le Grenelle de l'Environnement, Mais uniquement de la propagande et du mépris envers les anti-centrale,

  • La CASC balaie les choses les plus importantes : aspects environnementaux et santé publique,

  • Concernant l'emploi et l'attractivité de notre bassin, Sarreguemines et environs. Si la centrale ne s'installe pas, ce sera une véritable aubaine pour les entreprises d'énergies renouvelables ( cf Woustviller et le refus du permis de construire pour une entreprise plus de 150 emplois qui partent ailleurs ( Solarenergy n'aurait elle pas pu bénéficier des mêmes conditions à la C.A.S.C. ?)

  • Concernant la subvention de la région, M. Daniel BEGUIN avait dit, lors de la conférence avec le bureau HORIZONS à Sarralbe, que cette subvention ne serait pas attribuée tant qu'il sera là.


Nous espérons maintenant que le Préfet de Moselle pourra suivre l'avis du commissaire enquêteur, sachant qu'il doit, certainement, y avoir des pressions pour faire passer ce projet en force.


[Voir en fichier joint le résumé du rapport du Commissaire Enquêteur au format pdf ]

 

Publié dans La vérité avant tout

Commenter cet article

Emmanuel Dudret, Secrétaire d'Alsace Nature Bas-Rhin 20/01/2010 09:03


Chapeau bas, M. Monlezun !

Je viens en effet de lire le résumé de l'avis du commissaire-enquêteur, dont le rapport mériterait tout simplement d'être transmis à titre d'exemple d'indépendance, de pertinence et d'intelligence
à l'ensemble des commissaires enquêteurs français, dont la très grande majorité aurait bien besoin de cette ressource culturelle (il n'est qu'à constater comment, dans le Bas-Rhin, les
contributions naturalistes d'Alsace Nature, pourtant pointues et fidèles à la réalité, sont régulièrement balayées d'un revers de main dédaigneux par des commissaires enquêteurs souvent bien peu au
fait du lien vital qui unit l'homme à la nature...).

Je réitère donc : chapeau bas, monsieur !