« Le préfet a dit oui » : et maintenant qu’allons- nous faire ?

Publié le par ADPSE

 


Nouveau combat et nouvelles stratégies 

 

 

La partie juridique

Des groupes du travail ont été formés hier soir pendant que d’autres festoyaient… En effet, il faut à présent être en liaison permanente avec notre avocat et lui fournir toutes les informations et documents nécessaires aux différents recours. Nous ne vous en dirons pas plus pour d’évidentes raisons de confidentialité.

Le financement

Tout le monde le sait, le nerf de la guerre dans cette guerre des nerfs, c’est l’argent. Pour financer notre nouvelle bataille, un groupe va se charger d’aller au- devant des personnes les plus proches du site de l’implantation de la centrale, c’est- à- dire que nous allons solliciter en priorité les habitants de Hambach, Willerwald et Neufgrange en faisant du porte à porte.

La communication

Qui dit production d’électricité dit ligne très haute tension De la centrale partira une ligne de 400.000 volts qui sera reliée à celle de Marlenheim- Vigy. Nous allons organiser des réunions d’information à ce sujet dans les différents secteurs concernés afin d’expliquer aux populations locales ce qu’implique ce nouveau tracé ainsi que la construction d’un transformateur…


Voilà les grandes lignes que va suivre la collégiale de l’ADPSE qui ne pourra pas s’octroyer de vacances car nous allons défendre notre environnement et le VOTRE, notre santé et la VOTRE, notre cadre de vie et le VOTRE !


Nous attendons votre soutien car rien n’est encore joué… Engagez- vous à nos côtés ! Les volontaires pour la collecte des fonds seront les bienvenus.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Les actions

Commenter cet article

Dave 29/06/2010 14:16



Ah oui ne serait'il pas judicieu de demander du soutien à des gens comme greenpeace?



dave 29/06/2010 14:13



J'ai entendu dire qu'ils allaient fêter le "oui du préfet" vendredi 9 Juillet à 8h à la Casc, visiblement pour un petit dej avec les partisans du projet.