La CASC & Direct Energy ==> publicité permanente et désinformation : REVOLTANT, PROVOCATEUR, INSULTANT,....CELA NE SERA PLUS ACCEPTÉ...

Publié le par ADPSE

La CASC & Direct Energy ==> publicité permanente et désinformation : REVOLTANT, PROVOCATEUR, INSULTANT,....CELA NE SERA PLUS ACCEPTÉ...


Une des réponses du collectif ADPSE : une lettre au préfet ce 19 janvier 2010...


extraits de la lettre :


la publicité faite à ce projet et la désinformation quasi permanente de nous autres citoyens, que ce soit par des communications de la Communauté d’Agglomération de Sarreguemines et Confluence et de Direct-Energie ou par les médias locaux. Tout est tourné à l’avantage de ce projet.


La façon, de la part des porteurs du projet, de dénigrer tous ceux qui sont opposés à ce projet de centrale « des agités du lotissement, des amuseurs publics etc. » et surtout le mépris envers le commissaire enquêteur qui est accusé de ne pas être intègre.


La centrale en elle-même aura des effets négatifs sur l’environnement.

  • surtout le raccordement de cette centrale au réseau électrique national. Une ligne souterraine de 400KV de 18 km et une autre de 225 KV de 7 km. Le fait d’enterrer ces lignes présentent l’avantage d’éviter une pollution visuelle, mais augmente fortement l’impact sur l’environnement et la Santé.dangerelectropanneau.jpg

  • les lignes enterrées augmentent les risques dus aux champs magnétiques, du fait que ces lignes sont plus proches de la surface du sol que ne sont les lignes suspendues.


    … A propos du Rapport du Commissaire Enquêteur...

  • Il est normal que le commissaire enquêteur n’émette pas le même avis que pour le projet de la centrale C.C.G. d’Emile-Huchet pour plusieurs raisons, je ne vous en énumérerai que quelques unes :

  • Hambrégie ne remplace pas de centrale au charbon, mais veut s’implanter dans un lieu vierge 


  • ENDESA (S.N.E.T.) exploite déjà beaucoup de centrales C.C.G., ce qui n’est pas le cas de Direct-Energie (0 centrales C.C.G.). Nous serions les cobayes.


  • Une écrasante majorité de conseils municipaux se sont prononcés contre ce projet de centrale, ce qui n’était pas le cas pour Emile-Huchet ;

  • La Lorraine est déjà largement excédentaire en ce qui concerne la production d’électricité. Si, en plus, on s’intéresse à la production d’électricité du Land de Sarre, nous constatons qu’il y a énormément de centrales de plusieurs centaines de Méga-watts à quelques kilomètres à la ronde ;

  • Etc..


  • Enfin, concernant le Grenelle de l’Environnement, cette centrale, du fait des nombreux projets de C.C.G. en France (une vingtaine environ), ne peut s’inscrire dans ce cadre, vu qu’elle va contribuer à augmenter les émissions de CO2.
    Elle ne remplace aucune centrale au charbon. Elle ne vient que s’ajouter aux émissions de toutes les autres centrales C.C.G. déjà autorisées.

Publié dans Les actions

Commenter cet article

Jean-Paul 24/01/2010 10:40


Dans le RL de samedi 23/01, Sa majesté Céleste a dit: "Je privilègerai toujours l'intérêt économique à ma carrière politique". Il parle de quel intèrêt économique, celui personnel? Et on comparait
toujours St- Avold à Hambach, alors que les deux sites n'ont rien en commun.


ADPSE 24/01/2010 10:53


Pour la question conceant notre député céleste, vous avez la réponse, c'est mainteant clait pour tout le monde.
La comparaison avec la Centrale de St avold c'est révoltant et odieux et cela pour plusieurs raisons :
1- on critique ici trés directement le Commissiaire Enquêteur. Il s'agit d'un personnage officiel qui n'a fait que son boulot. C'est injuste et révoltant. Nous lui demandons de porter plainte
contre la Casc et contre notre député maire.
2- Nos responsables politiques locaux n'ont toujours rien compris. il s'agit à St avold de remplacer une centrale polluante au charbon par une centrale moins polluante au gaz! A Hambach, il s'agit
de mettre une pollution en place, avant il y avait un plancher pour vaches, RIEN EN POLLUTION.
Cette agression permanente du Commissaire Enquêteur dans le RL local, qui n'a fait que son boulot, devient insupportable et agresse. Cela suffit maintenant. Y en a marre!


claude thaller 21/01/2010 08:13


supplement "entre sarre et blies":QUI paye tout ça ???

et surtout,de nous parler de l'avenir de nos enfants !!!!!! il faut vraiment être "gonflé"
de jouer sur la corde sensible des emplois.....c'est misérable !!!

"le commissaire enquêteur a oublié son rôle":c'est vrai qu'il n'était là que pour donner sont avis sur la couleur des oeufs de cailles

"le commissaire enquêteur n'est pas un expert": les gens de la CASQ, eux ,en sont !!!

"le commissaire enquêteur dépasse ses fonctions":on se doute bien que s'il avait donné un avis favorable,il aurait été, là , tout à fait dans ses fonctions !!!!

"le commissaire enquêteur est hors sujet" ou, autrement dit,"qu'est qu'il vient mettre son nez dans notre affaire de centrale électrique?"

et,enfin

"le commissaire enquêteur semble privilégier l'intérêt particulier" et là,vu l'acharnement de certaines personnes à que ce projet aboutisse,on se demande,justement,s'il n'y a pas d'intérêts
particuliers....



ADPSE 21/01/2010 10:59


Effectivement le comlmlissaire enquêteur n'a fait que son boulot. Il ne meérite pas ceete haine de la CASC et du député maire : cela n'est pas acceptable de la part du Député maire et de la CASC


blaiesse 20/01/2010 10:39


Je trouve le commentaire du president du CASC inadmissible. Il dit que l'avis de l'enqueteur est trop influencé par l'avis les citoyens....encore heureux ! En plus il aurait bien aimé l'influencer
lui aussi , pour preuve allez sur son site et vous pouvez telecharger un courrier type "favorable a la centrale" a telecharger et envoyer a l'enqueteur ....alors Monsieur le president (avec un
petit p) retournez vous occuper de votre village Blies Guersviller , vous n'avez pas la competence a vous occuper d'une aglo !!!