L' abandon de cette centrale ; NOUS IRONS "LA CHERCHER AVEC LES DENTS"!!!

Publié le par ADPSE

Merci d' être encore une fois venus si nombreux manifester votre opposition à la centrale de Hambach

(ENVIRON 2000 PERSONNES RESPONSABLES)

  [Quelques photos de la manifestation du 23 janvier 2010...

[autre album]


Merci aux citoyens sarrois, lorrains et alsaciens,

merci aux différents partis politiques de notre région présents,

merci aux politiques allemands présents,

merci aux différents syndicats présents,

merci aux différentes associations présentes,

 

MERCI A TOUTES ET TOUS DE LUTTER CONTRE CE FLEAU COMMUN QU'EST LA CENTRALE DE HAMBACH, MERCI.

 

L' abandon de cette centrale ;

NOUS IRONS « LA CHERCHER AVEC LES DENTS "!!!

 

 

DISCOURS ADPSE DU SAMEDI 23/1/2010 devant le Tribunal de Grande Instance de Sarreguemines...
[lire le document dans son intégralité]

 

Quelques extraits seulement...

 

  • à propos emplois : LA VERITÉ : Quelle magnifique retombée économique , assurément : une centrale gigantesque pour ... 25 emplois !!!

On oublie ce que ces 25 emplois vont coûter .. la peau des fesses!

-tout d' abord, pour vous, pour moi, pour nos impôts, pour les entreprises locales par la taxe professionnelle qu 'elles payent, ça veut dire d' abord allonger ... les 25 millions d' euros prévus par la CASC pour construire la plate forme devant accueillir cette centrale ==> plus de 6 ans des rentrées financières


==> on va donc ponctionner les entreprises locales déjà en difficulté, qui n' auront aucune aide, pour financer l' emploi de 25 personnes : CECI EST UN MARCHE DE DUPES !!!..

 

  • on nous dit que le chantier assurera 400 emplois!!!

mais on oublie de nous dire que ce seront 90% de sociétés étrangères et de travailleurs étrangers qui feront les boulots ! ( comme à St Avold en ce moment) .Les marchés se négocient au niveau européen !!

 

  • LE COÛT ? - le coût c 'est aussi une énorme pollution sur toute la région.
    Cette pollution a été très précisément chiffrée par le Commissaire enquêteur , nommé par le tribunal administratif :

. 2000 tonnes /an d' acide sulfurique déversées sous forme de pluies acides, de pollution de la Sarre qui se chiffrera en dizaines de millons d' euros pour la Sécurite Sociale , que VOUS payerez , que les ENTREPRISES paieront à travers leurs cotisations URSSAF .

Au total :

  • qq rares millions d' euros pour la CASC,
  • et des dizaines de millions d 'euros de dégâts, de l'autre ...

==> voilà ou nous mènerait cette centrale !!!!

 


  • « Il s' agit de l'intérêt supérieur de la France... » Mais, répliquent les élus locaux et nationaux , " il s' agit de l'intérêt supérieur de la France , qui a absolument besoin de centrales à gaz pour assurer les pics de consommation d' électricité : nous ne pouvons pas retourner à la bougie ..." serviettetorchon2

C' EST UN MENSONGE ABSOLU :

les rapports prévisionnels PPI (prévision pluriannuelle des investissements) de juillet 2009 du ministère de l' écologie , le rapport prévisionnel RTE (réseau de transport d' électricité) pour l 'horizon 2025 montrent CLAIREMENT :

-que la construction de nouvelles centrales électriques à gaz excède très largement le strict remplacement des centrales à charbon prévues pour 2015 ,

-que les consommations éectriques en pointe , AUCUNE CENTRALE SUPPLEMENTAIRE N ' EST REQUISE,

- que le remplacement des centrales à charbon est déjà en cours (c 'est le cas de la centrale E Huchet à St Avold ) ,

  • et enfin , il faut savoir que les rapports du gouvernement ont été détournés : les centrales de Hambach ainsi que les 7 autres centrales prévues sont des centrales SUPPLEMENTAIRES glissées en catimini en dehors du rapport , qui SE RAJOUTENT SANS AUCUNE JUSTIFICATION SI CE N'EST SE FAIRE DU FRIC SUR LE DOS DES HABITANTS !!!

  • ABSENCE TOTALE DE COORDINATION ECONOMIQUE AVEC NOS VOISINS ALLEMANDS , alors que notre situation frontalière exige que nous travaillons main dans la main !!!!...

 

Nos voisins allemands comme vous le savez ont un gros projet d 'installer des cette année un centre thermal de la taille d' Amnéville, à Sitterswald, à 3 kms d' içi, avec 300 emplois directs de suite...et surtout des centaines d' emplois indirects pour Sarreguemines dans la restauration : , le commerce , l' hôtellerie , l' immobilier locatif , la culture , les loisirs !!!!..

PERSONNE parmi les élus n 'a prévenu les allemands du projet de centrale. Les élus du land de Sarre s' en sont offusqué auprès du conseil général de Moselle ) , le centre thermal sera gravement pénalisé si cette centrale voit voit le jour !!! ==>: QUEL MEPRIS POUR NOS INTERETS PARTAGES ,

QUEL GACHIS !!!...

A Sarreguemines, à la Frontière, le symbole de l' Europe, Robert Schumann , est bafoué :

  • la chance d'un travail transfrontalier est tuée dans l'oeuf par l'étroitesse de vue de nos potentats locaux.
  • Nos potentats locaux sont les fossoyeurs de la VRAIE EUROPE : CELLE DES CITOYENS !!!..



L'alternative pour Sarreguemines et sa région est donc claire :

 

  • soit Sarreguemines se transforme en CARLING BIS : pollution, maladies, fuite des emplois, ... avec l'effondrement de la valeur immobilière, et en définitive exode des forces vives ...
  • soit Sarreguemines s 'engage à devenir ce qui est sa voie : une ville verte, dynamique, attractive parce non polluée , mariant thermalisme et écologie avec des industries de développement durable à fort potentiel créateur d' emplois.

 

Publié dans Les actions

Commenter cet article

Marquis Pascal 30/01/2010 00:16



Energie et fausses bonnes idées :


 


PAC : Faire la promotion de l’usage de l’énergie électrique n’est pas quelque chose de nouveau. Le comble, c’est son
subventionnement, alors que nombreux sont ceux qui s’émeuvent du prix du  rachat du kW renouvelable. Il faut bien se rendre compte que nous
subventionnons aujourd’hui des PAC qui sont responsables de la demande en crête d’électricité. Ces appareils sont « aidé » dès qu’elles affichent un COP de 3,4. Ces essais sont fait à
7° et le moins que l’on puisse dire, c’est que dans notre région, elle est loin d’être une moyenne hivernale. Ces appareils ajoutent à ces inconvénients, d’être
« réversibles »  donc, d’encourager l’usage climatisant en été, occasionnant  au passage,
l’usage de nos chères centrales...


Une centrale thermique a un rendement de 30 à 35% . Pour sortir 1 kW d’une centrale, l’énergie primaire qu’il aura fallut est de 3 à
3,5 kW. Donc une PAC avec un COP idéalisé de 3,4 est assimilable à un rendement de 1 !!!!


Prenons maintenant la demande qu’occasionnent ces équipements dans le schéma énergétique français : Lorsque, par grand froid
et/ou canicule,  la demande explose. Nos centrales atomiques fonctionnant à plein rendement ne sont plus à même de nourrir le réseau, nous faisons
appel aux centrales charbon, fioul et gaz (très carboné..) du réseau européen ou français et là nous sommes dans les combles.


1er comble : le 1er pays nucléarisé de la planète doit importer de l’énergie.


2ème comble : le nucléaire censé être sans carbone ne l’est pas, puisque c’est bien avec d’autres centrales thermiques
à énergie fossile qu’est apporté le complément d’énergie.


3ème comble : Ces centrales de renfort ont des rendements aussi mauvais que les centrales atomiques.


-Le comble du comble: Du fioul ou du gaz (en voie de raréfaction) sont utilisés,  pour
produire une électricité subventionnée par l’état via les  Pac/Climatiseur (avec dans notre région des rendements lamentables).


 


Nous pouvons légitimement nous demander s’il n’est pas grotesque de priver de GAZ des particulier qui peuvent s’équiper de chaudière
ayant des rendement de + de 100% et accessoirement solaire/gaz ou solaire/fioul, et de les encourager par ailleurs en subventionnant des pompes à chaleur qui fonctionnent avec une électricité
majoritairement produite avec des centrales ayant un rendement de 40%, au mieux.


 


Cela amène des projets aberrants comme celui de Hambach, solution à rien, utilisant un précieux gaz avec un rendement exécrable. La
seule voie à suivre serait la maîtrise de la demande en électricité.


-L’emploi industriel s’il en disparaît pas complètement d’Europe dans les 15 à 20 ans, sera réduit à la portion congrue.


-L’isolation des bâtiments occasionnera une baisse globale des consommations d’électricité dans les 10 à 15 ans.


-Le développement d’équipements plus économes (ampoules basses consommation, appareil A++, régulation, domotique, etc.),  de moteurs moins gourmands, de programme d’efficacité énergétique et accessoirement de taxe carbone sur toutes les énergies est en mesure de faire baisser
nettement la demande.


-Le développement des énergies renouvelables, seules énergies d’avenir, contribuera à ces baisses globales.


Nous devons aujourd’hui nous attacher à réduire toutes nos consommations d’énergies.


Le grenelle à fixé des objectifs, ça n’est pas pour les chiens je présume. Engageons nous y, dès aujourd’hui. Commençons par ne pas
chercher à produire plus avec des centrales nucléaires ou carbonées, qui empêchent  le développement des seules bonnes solutions.


Pascal Marquis (AMPER)