Hambrégie : La propagande engendre la fronde...

Publié le par ADPSE

 

QUESTION.jpegLa réaction de nos politiques sarregueminois au pouvoir est révoltante et insupportable dans les médias locaux.

Leur critique acharnée et non fondée se cristallise sur des actions légitimes et justifiées de citoyens et de partis politiques concernant le projet de centrale thermique au gaz Hambrégie de Hambach . 

Tous les moyens de communications sont utilisés pour minorer et décrébiliser les actions entreprises par les citoyens, l’A.D.P.S.E. et certains partis politiques qui se font maintenant les porte-paroles de ces citoyens méprisés.

 

Pour cela, il suffit de visionner les réponses aux reportages, incluses dans deux émissions de Tv Mosaik :

 

-http://www.mosaik.tv/index.php?video=101117&id=965

 

-http://www.mosaik.tv/index.php?video=101118&id=966

 

et divers articles parus dans la presse locale :

 

- « La gauche en campagne… contre la centrale »

 http://www.republicain-lorrain.fr/fr/permalien/article/4156227/La-gauche-en-campagne-contre-la-centrale.html

 

- « Une gauche unie contre Hambrégie »

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/permalien/article/4155503/Une-gauche-unie-contre-Hambregie.html

 

Ce que les citoyens avancent comme arguments est immédiatement commenté, déformé, cassé....INTOLERABLE!

 

Tout est fait, de la part des porteurs du projet, pour distiller, en continu, des informations, laissant croire que tout est fait, que la centrale va se faire.



Citoyens, ne soyez pas dupes, ne vous laissez pas berner par les discours des responsables locaux.



Par ailleurs, l'instruction suit son cours, donc faites confiance à la justice, soyez confiants et patients!



Ne vous laissez pas impressionner par les "gesticulations" actuelles,.

 

Certes les travaux, concernant Europole 2 démarrent. En fait il s’agit de fouilles archéologiques.
Suivra le terrassement, mais comme, nous le font remarquer les « pro-centrales »,
cela ne concerne pas directement Hambrégie.

En revanche, ils ne manquent pas de semer le doute dans la population en distillant régulièrement quelques informations concernant Hambrégie dans les différents articles qu’ils font publier.

 

Dans le document « entre Sarre&Blies », que nous avons tous eu dans nos boites aux lettres, nous pouvons lire en page 8 :

« Les travaux d'aménagements, qui débuteront en 2011, présagent l'arrivée de nouveaux investisseurs. La future unité de production d'électricité au gaz naturel de Direct energie (projet Hambrégie) jouera les locomotives pour cette grande zone à vocation économique de 213 hectares (dont 115 hectares exploitables). Pour rappel Europole 1 compte aujourd'hui 14 entreprises qui emploient environ 3 000 personnes ».

 

Voici, un exemple qui montre comment on veut tromper le citoyen

 

En conclusion, on peut dire que l'autorité locale s’asseoit sur l’expression populaire, on avance comme si de rien n’était.

Cela s’est déjà vu à d’autres époques dans l’histoire.

 

Un autre article intéressant paru dans le Républicain Lorrain du 20 novembre :

 

« Développer durablement » :

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/permalien/article/4174023/Developper-durablement.html

 

« Nous sommes la seule collectivité à avoir engagé une démarche bilan carbone en interne. Fin 2010, l’état initial de nos émissions à effet de serre sera connu et on élaborera un plan climat énergie territorial »

 

La réalité en fait : Le bilan carbone va exploser avec le projet de centrale thermique au gaz.

... 

pourquoi ailleurs en Lorraine on accepte l’implantation de ces centrales au gaz et pas à Hambach ? „

La réponse est pourtant évidente : le projet Hambregie ne remplace aucune centrale au charbon, comme le font les autres projets en Lorraine.

 

Que ce soit en local, auprès du C.O.D.E.R.S.T., auprès du Préfet, du Ministre de l’environnement ou de l’Elysée, on évite soigneusement de répondre à la question du pourquoi de ce projet de centrale thermique au gaz à Hambach.

La réponse est poutant claire : il n’y a aucun besoin de cette centrale ; elle ne répond à aucun besoin, si ce n’est de faire bénéficier les actionnaires de bons dividendes.

 

Un débat devrait avoir lieu entre « pro et anti-centrales », afin d’avoir des réponses concrètes et non des réponses évasives.
Ce serait un moyen de montrer la transparence dans ce dossier.

 

Mais, cela ne se fera probablement pas, par crainte que les arguments des « pro-centrales » ne soient balayés trop facilement, comme cela était le cas lors du débat durant l’enquête publique le 9 juillet 2009 :http://www.mosaik.tv/resultat_recherche.php?id=542&type=video_archive

 

extraits de Hambrégie : La propagande engendre la fronde ...

Publié dans Les actions

Commenter cet article

Grimont Jean-Paul 23/11/2010 14:03



Il n'y a pas que la réaction du pouvoir politique Sarregueminois qui est insupportable aux citoyens mais aussi:


L'avis favorable d'un préfet inconscient , sans vergogne, aux ordres de ce pouvoir, se moquant des citoyens de notre région. Il serait peut être bon d'en parler un peu plus, et de remettre
cet homme qui ne sait plus ce que démocratie veut dire ( 8 conseils municipaux contre la centrale) à la place qu'il mérite. c'est à dire celle d'accusé.

Mettre en cause un peu plus sévèrement dans des tracts, les maires des communes avoisinantes, travaillants en secret avec ce pouvoir corrompu par l'argent cherchant par tous les moyens à
imposer cette verrue dans notre environnement.

Aussi redistribuer des tracts démontrant aux citoyens que la lutte continu, que rien n'est perdu, et que les infos de la CASC ne sont que mensonges servant à tromper les citoyens

Demander par exemple aux citoyens qui sont contre cette centrale (et ils sont nombreux) de retouner à la CASC l'immonde torchon distribué (tissus de mensonges )  sur papier glacé svp
concocté avec nos impôts

Inciter les citoyens proches de cette centrale à porter plainte pour dépréciation du patrimoine, et leur indiquer si possible la procédure à suivre, ce qui retarderait certainement ce projet.



Il faut savoir que le blog ne suffit pas, car beaucoup de citoyens ne le consulte pas, et son informés par une presse à la botte du pouvoir en place qui sans relache fait de la
désinformation.



 


J'espère que nous arriverons tous ensemble à stopper ce projet


Merci tout de même à toute l'équipe pour son travail qui je le reconnait n'est pas facile.



ADPSE 23/11/2010 14:22



Vos reflexions sont très justes.


Nos politiques en place imposent leur façon de penser et leur façon de faire.


La presse locale essaye de bien faire, mais le peut-elle. peut-elle être encore objective?


La démocratie est vraiment en cause : la situation est dramatique!


 



François 22/11/2010 09:59



Bonjour,


le problème dans cette histoire c'est aussi que "Le Républicain Lorrain" n'est pas neutre; les articles sont tous tournés en faveur des pro-centrale et cela c'est scandaleux. Pour prouver le
contraire, il faudrait qu'ils publient par exemple votre présente réaction du 21/11.



Vogel André 21/11/2010 23:15



Bonsoir,


il serait judicieux, à mon humble avis, de communiquer le plus souvent possible sur l'aspect strictement capitalistique de ce projet.


Mr Lett & co prétendent se préocuper de l'équilibre écologique.


Voilà une direction juste, mais allons au fond des choses:


Ces braves gens savent-il que cette technologie qu'ils veulent nous vendre ou qu'on leur a fourgué(excusez le mot, mais il est approprié);


cette technologie est révolue, dépassée, néfaste, jugée innacceptable même par de vilains états communistes comme la Chine!


Je m'explique: le gaz est effectivement une alternative temporaire envisagée pour réduire notre impact sur la biosphère, mais..... Et il y a un ENORME MAIS: IL
FAUT IMPÉRATIVEMENT CAPTER ET ISOLER LE CO2 PRODUIT PAR LA COMBUSTION DU GAZ!


Demandez leurs donc à ces braves gens élus & co s'ils sont près à accepter cette petite contrainte pour le bien de nous tous!


S'ils n'y sont pas près, c'est que ce type d'infrastructure revient 30% plus chère que la pompe à fric qu'ils veulent nous mettre sur le dos!