Hambregie-Inéos : les élus réagissent … et l’ADPSE corrige la desinformation !

Publié le par ADPSE

Hambregie-Inéos : les élus réagissent

verite.gifet l’ADPSE corrige la desinformation !

Suite à l’article consacré au partenariat signé entre Ineos et Direct Energie, plusieurs réactions nous sont parvenues.

« Projet stimulant »

La première émane de Roland Roth, président de la communauté d’agglomération Sarreguemines Confluences. Dans un communiqué, il indique : «  On a suffisamment dit et répété que le projet de Direct Energie ne servait à rien, qu’il était inutile et qu’il allait faire fuir les entreprises ». Le président de la Casc se satisfait de ce partenariat. «  Ce rapprochement démontre […] qu’un tel projet peut être stimulant pour toute l’économie locale. » Pour Roland Roth, cet accord aura pour effet «  de prolonger de façon importante les engagements d’Ineos visant à intégrer son activité dans son environnement, activité qu’il est essentiel de défendre pour la garder sur notre territoire, de réduire pour Ineos l’investissement nécessaire à sa modernisation » et «  les coûts de fonctionnement liés à l’énergie susceptible d’être fournie par Direct Energie et donc de l’aide à pérenniser le site ». Le président de la Casc conclut en faisant allusion à la Smart électrique et se dit convaincu «  que le projet Europôle 2 bénéficiera d’autres synergies bénéfiques et susceptibles de créer de nouveaux emplois ».

L’ADPSE s’excuse de devoir encore casser un peu l’ambiance d’euphorie opportune, mais il faut remettre cette information dans son contexte et arrêter de « faire prendre aux gens des vessies pour des lanternes ». Concrètement, RIEN DE NEUF, PAS DE SCOOP ! Ce partenariat n’est ni une démonstration de « projet stimulant pour notre économie locale », « ni une prolongation importante des engagements d’Inéos », comme l’affirme M. Roth, mais juste une bulle médiatique visant à faire croire aux gens que nos élus s’impliquent dans l’économie locale et que le projet Hambregie pourrait avoir un quelconque avantage pour notre région. Si ces même élus avaient lu le dossier de demande d’autorisation d’exploiter de Direct Energie dès 2009 (cela faisait partie de leurs devoirs d'élu), ils sauraient que Direct Energie avait déjà prévu de pomper l’eau sur le site d’Inéos. Et on veut maintenant faire croire aux gens que cela constitue un scoop ! Direct Energie aurait attendu deux ans pour concrétiser un accord avec Inéos, alors que les choses sont prévues ainsi depuis le début ? Certes, c’est carnaval, mais les « Footzerei » de ce type s’appellent juste des mensonges.

« Combat pour Ineos »

Le député Céleste Lett rappelle son engagement «  pour le maintien de l’activité d’Ineos ». Il se réjouit «  de cette synergie propre et durable » entre Ineos et Direct Energie, «  propice à la pérennisation du site » Il évoque sa collaboration avec le député-maire de Saverne, Emile Blessig, pour obtenir, dès 2006, de François Loos, ministre délégué à l’industrie «  une étude de faisabilité sur la construction d’un pipeline européen reliant la Moselle est aux réseaux allemands ». Il conclut : «  Mon optimisme m’incite à penser que le combat pour l’emploi l’emportera sur l’intégrisme écologique ou les motivations électoralistes de circonstance. Il serait dommage que certains contribuent à être les fossoyeurs d’Ineos. »

M. Lett, quant à lui dépasse comme à son habitude toutes les bornes ! Ainsi, il ose aller jusqu’à faire croire aux gens que ceux qui se battent contre la centrale, se battent contre l’emploi et « contribueraient à être des fossoyeurs d’Inéos ». RIEN ne justifie de telles allégations, si ce n’est un cocktail de mauvaise foi et de ses propres motivations électorales. Comment un homme qui a tout fait pour combattre le projet du grand Far (avec 900 emplois à la clé), peut-il nous vendre de tels mensonges, se faire passer pour le défenseur de l’emploi pour accréditer le projet Hambregie avec ses hypothétiques 40 emplois (qui coûteront 15 millions d’Euros aux contribuables au travers des investissements dans l’Europôle II pour Hambregie) ? Pire, il suit bien le chemin tracé par son mentor de l’Elysée en osant parler « d’intégrisme écologique » ! Nous éviterons de commenter cet affront et préférons renvoyer nos lecteurs à la célèbre citation d’Audiard « Les C… ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! »…

« Horizon éclairci »

Gaston Meyer, maire d’Hambach et vice-président de la communauté d’agglomération, note que «  lorsqu’il a été décidé d’accompagner l’installation de la centrale, une exigence particulière a été portée sur l’intégration de ce projet dans son environnement ». Des engagements «  sur la prise en compte des données écologiques » ont selon lui été obtenus. Quant au partenariat entre Ineos et Direct Energie, il permet selon le maire de Hambach à «  notre horizon économique de s’éclaircir ». Il espère que ce partenariat «  en appellera d’autres ».

M. Meyer quant à lui, sort miraculeusement de l’amnésie qui l’avait frappée durant l’enquête préliminaire (rappel : pour faux et usage de faux en écriture publique – faits considérés comme des crimes par le droit français et passibles de peines de prison) dont il a fait l’objet… Il se souvient maintenant comment « il a été décidé d’accompagner l’installation de la centrale » et même de « l’exigence particulière qui a été portée sur l’intégration de ce projet dans son environnement ». Etonnant pour un homme qui, malgré son poste de vice-président en charge de l’Europôle, ne connaissait pas l’existence du projet… La prudence voudrait pourtant qu’il veille à la légalité de ses actes afin que son propre horizon ne s’assombrisse pas… comme le ciel de Hambach et de Willerwald avec le brouillard créé par les 800 m3/heure de vapeur d’eau transformés en acide après mélange avec les gaz sulfuriques et autres rejets d’Hambregie ET Inéos. Car elle est la vraie synergie, dont ils oublient de nous parler. Depuis le début, l’ADPSE a mis cela en exergue : Inéos se situe à quelques kilomètres seulement du projet Hambregie, et surtout en orientation sud-ouest, soit très exactement au plus mauvais endroit qui soit si on considère les vents dominants.

« Ineos : avenir assuré »

Albert Masslo a lui aussi réagi, indiquant que le partenariat entre Direct Energie et Ineos «  permettra à Ineos de passer les deux chaudières à vapeur, situées sur le ban de Willerwald, du charbon au gaz naturel, combustible beaucoup plus propre et moins polluant ».

Pour le maire de Willerwald, «  cela assurera l’avenir de l’usine Ineos et rassurera les salariés qui vivent dans l’angoisse d’une rumeur de fermeture du site suite aux différents problèmes d’approvisionnement en matière première ».

Et enfin M. Masslo ce brave maire « ni pour, ni contre » la centrale qui « réagit » lui aussi et dans un bel élan d’optimisme se réjouit du passage de la chaudière d’Inéos du charbon au gaz « naturel », « beaucoup plus propre et moins polluant ». Que dire à M. Masslo ? Bravo, bien essayé ! Oui, le gaz « naturel » pollue moins que le charbon. Mais désolé, nous allons encore devoir casser cet excès d’optimisme. L’économie en CO² dégagé sera bien de 44 000 tonnes, mais il sera largement compensé par Hambregie et ses 2 600 000 tonnes !Ah, et sans oublier de rappeler que le passage concernant la fourniture d’énergie était au conditionnel…

Décidément, c’est encore l’ADPSE qui est obligé d’informer… encore et encore ! Ce serait bien que les médias participent à la tâche en vérifiant les informations avant d’en faire leur une, en vérifiant les diplômes des experts proclamés…

Manifestation le 12 mars

De son côté, l’ADPSE lance un nouvel appel à la mobilisation «  contre un projet incohérent, sans finalité industrielle » le samedi 12 mars à 14 h à Sarreguemines (voir notre édition du jeudi 3 mars).

Avis de mobilisation générale à la population en Sarre et en Lorraine!

Nous pouvons donc

élargir l’appel à manifester…

A TOUTES LES PERSONNES QUI EN ONT MARRE

D’ETRE PRISES POUR DES IMBECILES !

 

_________

Ecoutez, Citoyens,

Comment Direct_Energie & les élus soutenant la centrale Hambregie

nous imposent la désinformation...

C'est inouïe!

L'ADPSE RÉPOND...

  [reportage sur Radio Mosaïk]

extrait de :http://www.mosaik.tv/index.php?video=mC9MGdcXKB

 

Publié dans La vérité avant tout

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article