Centrale d'Hambach: pas de débat public pour la ligne 400 KV

Publié le par ADPSE

Centrale d'Hambach: pas de débat public pour la ligne 400 KV
Réseaux | 2009-11-26 11:33:00 | Administrateur 'Energie 2007'

Il n'y aura pas de débat public pour la liaison souterraine de 400.000 volts de la centrale d’Hambach (Moselle). La décision, en date du 4 novembre 2009, de la Commission nationale du débat public a été publiée au Journal officiel ce 26 novembre. La CNDP se réfère notamment à la lettre de saisine du président de RTE en date du 14 septembre 2009, ainsi qu'au dossier joint relatif au projet de raccordement, par une liaison électrique souterraine à 400.000 volts d’une longueur de 18 km, d’une centrale de production de type «cycle combiné à gaz» de 900 MW, envisagée à Hambach (Moselle), au réseau public de transport d’électricité. La CNDP considère que ce projet ne revêt pas un caractère d’intérêt national. Mais, dans la mesure où "ses impacts environnementaux
sont importants et que les servitudes liées au projet ont des impacts économiques"
, elle recommande à
"RTE, maître d’ouvrage, d’ouvrir une concertation selon les modalités suivantes :
– elle sera menée sous l’égide d’une personnalité indépendante qui sera le garant, en veillant au bon déroulement de la concertation, à la qualité et à la sincérité des informations diffusées et en favorisant l’expression du public ;
– elle fera une large place à l’information et à l’expression de la population, notamment à l’occasion de réunions publiques ;
– elle portera également sur les modalités de concertation durant le chantier ;
– elle fera l’objet d’un compte rendu à la commission nationale"
.

A savoir
La centrale d'Hambach est portée par Direct énergie. Elle rencontre une opposition locale menée par l'association l'Association de défense contre la pollution de Sarreguemines et environs (Moselle).

------------
Photo: ce pylône ne sera donc pas construit.

Commenter cet article

jean mayer 28/11/2009 14:59


suite de la décision de la commission:

"La Commission regrette que le projet de construction d’une centrale de production de type « Cycle combiné à gaz », qui rend nécessaire le raccordement et fonde
l’opportunité de ce dernier, ne donne pas lieu, dans le cadre de la réglementation actuelle, à une saisine de la Commission nationale.


La Commission considère l’ensemble du projet (production d’électricité et évacuation) comme artificiellement scindé. "

peut-on saisir le commissaire enquêteur ?



ADPSE 28/11/2009 16:08


je pense qu'il y aura enquête publique pour le tracé de cette ligne. Il faudra donc solliciter le commissaire enquêteur qui sera nommé pour cela. Il n'est pas certain que ce soit le même que pour
le projet de la centrale.