Le Hopbach ne vaut-il pas l’Isch ? Dans le courrier des lecteurs des DNA....16/09/2009

Publié le par ADPSE

Le Hopbach ne vaut-il pas l’Isch ?
Le silence « visuel » de l’Alsace Bossue profonde étonne beaucoup de citoyens !

Contre la décharge de Hirschland il y avait des panneaux de Goerlingen à Siltzheim, mobilisant ainsi toute l’Alsace Bossue.
Contre la centrale électrique au gaz de Hambach : rien ! ....de Bust à Keskastel......
Et pourtant, il s’agit, au niveau national, de la création de la 8ème source de pollution industrielle en CO2. (près de 8.500 tonnes par jour)

Herbitzheim et Siltzheim sont directement concernés,sans parler des villages de la proche Moselle.
La Sarre sera délestée de 1.100 m3/heures d’eau, dont 800m3/heure partiront en vapeur et 300m3/heure seront rejetés à 30° par le Hopbach vers la Sarre
.

N’étant pas sous le vent, on se croit à l’abri. ? Elus et autres responsables des cantons deSarre-Union, Drulingen et de La Petite Pierre, détrompons nous, car non seulement il
s’agit de notre terre d’Alsace Bossue, mais il s’agit de notre Terre tout court.
C’est un coup bas au développement durable. Il existe aujourd’hui des procédés non polluants
permettant de résoudre le problème des pics de consommation électrique. Cette centrale est inutile . C’est une aberration technologique, (44 % de rendement effectif contre 100 % pour noschaudières) aberration, qui ne sera mise hors service que dans 30 ans.
 Elle répond à la seule logique mercantile d’actionnaires intéressés par le profit immédiat.

Aucune activité basée sur le développement durable ne viendra s’établir dans ce secteur de Moselle, ni chez nous. Peut-être ne veut- t-on pas, tout simplement, faire de peine aux amis politiques de Sarreguemines ? Je ne comprends pas le lourd silence officiel sur ce gaspillage des ressources fossiles et aussi, celles naturelles, de notre patrimoine local. Nos enfants et les enfants de nos enfants ne comprendront pas non plus cette passivité.

Commenter cet article