L'éolien et le photovoltaïque se développent en France en 2009 : pourquoi pas en Moselle EST?

Publié le par ADPSE

 

La puissance éolienne raccordée au réseau en France a franchi la barre des 4.000 mégawatts (4.003 MW exactement, pour 625 installations) durant le premier semestre 2009, selon le tableau de bord national éolien-photovoltaïque établi par le Service de l’observation et des statistiques (SOeS) du Meeddm, réclamé par le ministre chargé de l’environnement Jean-Louis Borloo, et publié mercredi 9 septembre.

465 MW ont été raccordés au cours du premier semestre 2009, soit une hausse de 36% par rapport à la puissance raccordée pendant le premier semestre 2008. 3,3 térawattheures éoliens ont été produits (en hausse de 22% par rapport au premier semestre 2008). La part de l’éolien dans la production électrique nationale est en hausse de 1,2%.

Toutefois, l’éolien a connu un ralentissement au second trimestre 2009, relève le SOeS. La moitié des installations nouvellement raccordées l’ont été en Champagne-Ardenne et Picardie, cette dernière région regroupant 14% de la puissance éolienne nationale.

Le petit éolien (installation de puissance inférieure à 36 kilowatts) cumule 164 installations pour une puissance totale de 1,4 MW.

Du côté du photovoltaïque, la puissance raccordée au 30 juin atteignait les 135 MW (+66% par rapport à fin 2008) pour 24.583 installations. 54 MW ont été raccordés au premier semestre, en hausse de +265% par rapport à la même période l’an passé.

Contrairement à l’éolien au second trimestre, le photovoltaïque poursuit son développement à un rythme très soutenu. Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon et Pays de la Loire cumulent 50% des installations nationales.

207 installations de plus de 36 kW représentent 34% des puissances raccordées, pour un total de 36 MW. Sur celles-ci, 14 sont d’une puissance supérieure à 250 kW et totalisent 18 MW.

sources : http://www.journaldelenvironnement.net/fr/document/detail.asp?id=1797&idThema=6&idSousThema=32&type=JDE&ctx=259
extrait du JLDE du 15/09/2009

Commenter cet article