"Là où passe la centrale à gaz, le "Grenelle" trépasse"

Publié le par ADPSE

Article publié dans Marianne du 8 au 14 aout 2009...
L'argent des actionnaires passe avant la santé des habitants...

Ceci est inacceptable de la part de nos élus... Entre un risque écologique et trés peu de possibilités d'embauche   (peut-être une vingtaine d'emplois à terme ?) et des retombées fiscales, la CASC et son Député ont vite tranché!!!

 L'argent avant la Santé des personnes ! Cela est déjà confirmé par un autre témoignage du Député Maire Céleste Lett du secteur de Sarreguemines dans une interview du 29 juin 2009 – sur SR-Online (ou SR3 Saarlandwelle) : Il reconnait ouvertement la pollution chimique, le bruit et le réchauffement des eaux de la Sarre, mais préfère toucher une taxe professionnelle s'élevant à plus de 7 millions d'euros

Der Bürgermeister von Saargemünd, Céleste Lett, kann den Plänen des Unternehmens fast nur Positives abgewinnen: „Insgesamt werden 100 Arbeitsplätze geschaffen. Die Gewerbesteuer beläuft sich voraussichtlich auf sieben Millionen Euro, mehr noch als der „Smart“ einbringt.“ Nachteile seien der Schadstoffausstoß, Lärm und die Abwärme in die Saar. „Doch die Vorteile überwiegen. Darum habe ich grünes Licht gegeben.“

sous : http://www.sr-online.de/nachrichten/1668/932804.html

ou en version Audio en langue allemande : SR-online.de  "Kritik an geplantem Gaskraftwerk" [Lisa Huth für SR 3 Saarlandwelle, 29.06.2009, Länge: 3:07 Min.]

 

Commenter cet article

SCHMITT 10/08/2009 20:34

Aujourd'hui certains élus de la CASC, pour des raisons uniquement financières, tournent le dos aux valeurs sanitaires et environnementales. Pourtant ce sont nos élus et à ce titre ils doivent répondre aux attentes de la population. Ils ont des obligations et des responasabilités qu'ils n'assument plus.Contre l'avis de 8 Conseils Municipaux et contre l'avis d'une grande majorité de la population concernée, au mépris du bon sens, ils persistent à vouloir à tout prix imposer la construction d'une centrale électrique au gaz inutile et dépassée du point de vue technologique.Puisqu'il en est ainsi, je demande à toutes et à tous de ne plus trier les déchets et les ordures ménagères jusqu'au retrait du projet "Hambrégie".Pourquoi devrions nous encore faire des efforts?? Alors que nous ne sommes ni écoutés, ni entendus!!JL

ADPSE 10/08/2009 21:04


S' il reste du bon sens à la CASC et à son Député Maire Lett, ils se comporteront de façon intelligente en retirant tout simplement leur projet insensé. D'autres solutions existent, des solutions
d'avenir et des solutions qui permettront de créer de nombreux emplois sur la durée.
On peut les aider à trouver des solutions d'avenir. Nous pouvons leur conseiller de 'vrais' experts!
S' Ils oublient les demandes de leurs électeurs, les électeurs ne les oublieront pas !!!! A bon entendeur, s....
W, ADPSE