Fiche : Sarre : On nous a dit que l'eau des échangeurs ne subit pas de traitement(suite d'information)

Publié le par ADPSE

On nous a dit que l'eau des échangeurs ne subit pas de traitement : Emission TV Mosaïk du 10/07/2009.

Si vous consultez ce schéma, vous comprendrez très vite qu'on noie le poisson...mais plus pour longtemps car le poisson dans la Sarre se fera rare!!!!

La CASC pratique parfaitement la désinformation, l' ADPSE informe....

Conclusion : Copie à revoir par la CASC



Commenter cet article

SCHMITT 22/07/2009 12:19

 
 
 
 
 
 
 
SCHMITT Jean-Luc
5, rue des Coucous
57430 Willerwald
 
 
Monsieur MONLEZUN
Commissaire enquêteur
 
 
 
Objet: projet de centrale électrique « Hambrégie ».
 
 
 
Monsieur le Commissaire Enquêteur,
 
 
J'aimerais ici ajouter une pièce très importante au dossier. En effet, le Conseil Municipal de Hambach vient d'approuver lors de sa réunion du 20 juillet 2009 la modification du PLU afin de permettre la création de la ZAC Europôle II sur laquelle doit être construite la future centrale électrique « Hambrégie ».
 
Or toutes les données fournies par les porteurs du projet sont en totale contradiction avec les recommandations consignées dans un rapport d'enquête publique du 13 juillet 2009 de Monsieur Werner ENGEL, Commissaire Enquêteur. Ci-joint une copie de ces recommandations.
 
Le PLU détermine les conditions permettant d'assurer:
 

1/.L'équilibre.... ........, la préservation des espaces affectés à l'exploitation agricole et forestière, la protection des espaces naturels et des paysages respectant les objectifs de développement durable.
2/........................................;
3/. une utilisation économe et équilibrée des espaces naturels, urbains, péri-urbains et ruraux,..............., la préservation de la qualité de l'air, de l'eau....

 
L'implantation d'une telle centrale avec les retombées atmosphériques et les rejets dans la Sarre ne permet pas de respecter les recommandations de votre confrère. La qualité de l'air et de l'eau ne sera pas préservée, mais au contraire aggravée et la pollution engendrée n'aura que des retombées négatives sur les espaces naturels et les paysages qui ne pourront pas être protégés.
 
Vous souhaitant bonne réception, veuillez agréer, Monsieur le Commissaire Enquêteur, l'expression de mes sentiments les meilleurs.