Ailleurs on rejette ce type de projet (centrale de 800 MW alimentée au gaz naturel) à cause de la pollution générée... pourquoi pas chez nous?

Publié le par ADPSE

Québec - Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) rejette le projet de centrale thermique à cycle combiné du Suroît à Beauharnois présenté par Hydro-Québec. Une telle centrale d'une puissance de 800 MW alimentée au gaz naturel, dont le coût est évalué à 550 millions de dollars, générerait des émissions de gaz à effet de serre si importantes qu'elles pourraient empêcher le Québec d'atteindre les objectifs de réduction de GES fixés dans le protocole de Kyoto.


Voir plus sous :


http://www.ledevoir.com/2003/02/14/20509.html

 

Commenter cet article