Des "vérités médicales" que la CASC ne pourra pas nier!!!

Publié le

Le Professeur   Daniel  ANTHOINE , Professeur  émérite  de  Pneumologie  à  l'université  Raymond  POINCARÉ  de  NANCY ; ancien  chef  du  Département  des  Maladies  Respiratoires  au  CHU  de  NANCY ; Conseiller  scientifique  de  l'APPA  de  LORRAINE ( association  pour  la  protection  de  l'air ; association  nationale  agréée auprès  des  pouvoir  publics ); ancien  Président  national  de  la  commission  d 'études  des  maladies  respiratoires  d'origine  professionnelle  des  Sociétés  françaises  de  Pneumologie  et  de  Médecine  du  travail  ; ancien  Président  du  Collège  des  trois  médecins  du  Nord-est  de  la  FRANCE  ,  nous transmet ceci :

 MONSIEUR,
 
Je  soussigné , Professeur   Daniel  ANTHOINE , Professeur  émérite  de  Pneumologie  à  l'université  Raymond  POINCARÉ  de  NANCY ; ancien  chef  du  Département  des  Maladies  Respiratoires  au  CHU  de  NANCY ; Conseiller  scientifique  de  l'APPA  de  LORRAINE ( association  pour  la  protection  de  l'air ; association  nationale  agréée auprès  des  pouvoir  publics ); ancien  Président  national  de  la  commission  d 'études  des  maladies  respiratoires  d'origine  professionnelle  des  Sociétés  françaises  de  Pneumologie  et  de  Médecine  du  travail  ; ancien  Président  du  Collège  des  trois  médecins  du  Nord-est  de  la  FRANCE  , 
      après  avoir  pris  connaissance  du  dossier  de  construction  d'une  centrale  électrique  au  gaz  à  proximité  de  l'agglomération  de  SARREGUEMINES ;
      se  permet  d'attirer  l'attention  des pouvoirs  publics , surtout  en  cette  période  de  lutte  contre  toutes  les  formes  de  pollution ( voir le  GRENELLE  de  l'environnement ), sur  les  dangers  respiratoires  notables  encourus  par  les  habitants  des  régions  avoisinantes  dès  la  mise  en  service  de  cette  centrale  polluante : dangers  liés  à  l'inhalation  chronique  de  gaz , vapeurs et  poussières toxiques ( jusqu'à 1  mu  de  diamètre !!) pour  les  émissions  des  cheminées ; dangers  bactériologiques  dus  aux  tours  réfrigérantes (cas  des  Légionelloses  pulmonaires : cf  les  épidémies  récentes  en  FRANCE .
 
          Fait  à  NANCY  , le  2  Juillet  2009 , pour  valoir  ce  que  de  droit .
 
                        PROFESSEUR  D. ANTHOINE 

Publié dans La vérité avant tout

Commenter cet article